W.Alter facilite la création d’entreprises d’économie sociale et coopérative en soutenant le démarrage de vos activités

  • Vous êtes prêts à créer votre entreprise coopérative.
  • Votre business plan est rédigé ou presque finalisé.
  • Vous souhaitez évaluer finement vos besoins de financement et mobiliser les ressources adaptées.
  • Vous avez besoin de financement pour démarrer vos activités.

Pour bien démarrer, vous avez besoin de :

  • Réaliser des investissements (mobiliers ou immobiliers).
  • Couvrir des charges d’exploitation (frais généraux, rémunérations...).
  • Couvrir le besoin en fonds de roulement.

En phase de création, W.Alter peut vous soutenir via une intervention en fonds propres et/ou via l’octroi de prêts (ordinaires, subordonnés, convertibles). 

Chaque projet est unique. Le type d’intervention dépendra de vos besoins de financement et de la nature de vos investissements.
Nos conseillers sont là pour vous aider au montage financier de votre projet !

Le montant du financement dépend de vos besoins réels et est analysé au cas par cas. À titre indicatif, nos apports en fonds propres peuvent monter jusqu’à 200.000 € par projet, voire 500.000 € si votre projet s’inscrit dans la transition énergétique.

Outre le financement, W.Alter soutient les projets à travers :

  • De l'expertise : par notre expertise, nous challengeons votre projet dans un esprit bienveillant et vous donnons des conseils pour avancer.
  • De la mise en réseau : nous croyons dans les synergies et dans l’importance de travailler avec les bonnes personnes. C’est pourquoi, nous vous orientons vers des partenaires utiles au développement de votre projet. Nous vous mettons en réseau avec des acteurs de votre écosystème et des entreprises qui partagent les mêmes valeurs que la vôtre.

À quels critères ma coopérative doit-elle répondre ?

  1. Développer une activité économique, de production et de vente de biens et/ou services, définie dans l’objet social.
  2. Développer une activité économique, de production et de vente de biens et/ou services, définie dans l’objet social.
  3. Compter au moins dix actionnaires, ce nombre pouvant être ramené à cinq, si cinq actionnaires au moins sont des personnes morales.
  4. Avoir un conseil d’administration composé d’au moins trois membres et sans qu’une même personne physique puisse siéger comme telle et comme représentant permanent d’une personne morale, ou que plusieurs personnes morales puissent avoir un même représentant permanent.
  5. Disposer d’au moins une classe d’actions, avec droit de vote, accessible, notamment en termes de prix, à toute personne intéressée à participer à son objet social et/ou à sa finalité sociale.
  6. Limiter par une disposition statutaire, à défaut de limitation légale, la distribution de dividendes à la même limite que celle prévue par l'Arrêté royal du huit janvier mille neuf cent soixante-deux fixant les conditions d'agréation des sociétés coopératives pour le conseil national de la coopération.
  7. Limiter par une disposition statutaire, le pourcentage de droits de vote de tout actionnaire à 20% maximum.
  8. Ne pas être une société en difficulté.
  9. Respecter, le cas échéant, la législation en matière d’appel public à l’épargne.

Comment solliciter un financement ?

Entre notre premier contact et la libération des fonds, il y a 4 grandes étapes :

  1. Montage du dossier
  2. Analyse de la demande
  3. Validation de la demande
  4. Concrétisation

Toute demande de financement commence par un échange avec un conseiller.
Nous nous rencontrons et prenons le temps de discuter de votre projet et de vos besoins.
Le projet est suffisamment mûr ?
Nous vous invitons à nous envoyer le dossier de demande de financement, un plan financier, les (projets de) statuts de l’entreprise et d’autres informations utiles pour l’analyse.

Une fois que nous sommes en possession de tous les documents, nous démarrons la phase d’analyse à proprement parler.
Le Conseiller prend le temps d’étudier le projet en détail, notamment sur les aspects financiers. Il prépare une note d’investissement.
Au besoin, durant cette phase, les porteurs de projet et le Conseiller restent en contact.

L’analyse démontre la viabilité du projet ?
Le Conseiller présente le projet et la demande de financement à ses instances de gestion.
Les instances statuent sur l’octroi du financement et les conditions associées.

Votre demande de financement est acceptée ?
Vous recevez les projets de convention.
Une fois les conventions signées, nous libérons les fonds.

Un projet n’est pas l’autre. Le processus complet peut aller très vite.
Dans certains cas, lorsqu’il y a lieu d’approfondir certaines dimensions du projet, les échanges entre le Conseiller et les porteurs peuvent prendre plus de temps.
Dans tous les cas, une analyse complète est bénéfique pour le projet. Cela lui permettra de partir sur des bases solides.
Nos instances de décision se réunissent 10 fois par an, ce qui permet d’octroyer les financements sur un rythme quasi mensuel.

Vous cherchez un financement adapté à votre projet d’économie sociale et coopérative ?